La beauté – Célébration de l’arbre en hiver – texte de Sylvie Ravary

J’ai découvert ce texte cet hiver. Son auteure, Sylvie Ravary m’a donné l’autorisation de le publier ici. Je suis heureuse de pouvoir le partager avec vous aujourd’hui.

Une de mes découvertes dans le blogging, un monde ouvert, de partage et de générosité !

J’ai l’occasion de profiter des chemins de hallage du canal d’Ille et Rance et en lisant ce texte j’ai éprouvé des ressentis similaires ! 

Donc, avant que n’arrive officiellement le printemps, je vous laisse découvrir :

Il se dresse devant moi, parfaitement lui-même, parfaitement arbre. Il ne cherche ni à séduire, ni à réconforter, ni à enseigner, ni  à dire quoi que ce soit. Il est arbre, réalisé dans sa nature profonde. Est-ce là que réside sa beauté ?

Il est là, offert à notre regard dans le ciel bleu glacé de ce matin d’hiver. Il nous donne à voir sa structure nue, épurée de la joliesse de ses feuilles, il nous fait goûter le silence des oiseaux qui se sont tus. L’extrémité de sa ramille comme esquissé, dessinée à la plume trempée dans l’encre de Chine, me parle de légèreté, de fragilité, d’abandon, de confiance. Je ris comme un enfant, je joue à discerner les formes projetées sur le ciel. Quand je contemple cette épure parfaite, quelque chose en  moi s’émeut, s’ouvre et rejoint l’Innomable.  Je m’émerveille et je rends grâce. Est-ce là que réside sa beauté ?

Mon regard glisse. De la vulnérabilité, je passe au rattaché, au relié du réseau plus ferme, plus solide que forme les branches. Les plus grosses rattachées au tronc, permettent aux plus jeunes de trouver un appui et de monter vers leur devenir dans le sens qui est le leur. L’équilibre du maillage me touche : chacune trouve son espace sans empiéter sur quiconque, toutes réalisent leur possible en regard de chacune des autres. Me voici dans le féminin de l’embrassement, la douceur du partage. Plus je regarde, plus je vois la société dont je rêve, harmonieuse, interdépendante : chacun vit sa plénitude dans la complétude de l’autre. J’existe parce que tu es. Est-ce là que réside sa beauté ?

Ma vision s’élargit, elle bute sur le tronc large, épais, dense, solide, rassurant. Il ya du père dans ce tronc : il soutien, distribue la vie, ancre le rêve de tous dans la réalité du sol ferme. Il convie ici toutes les forces du masculin en moi. Par lui, il tient debout, soutien, impulse la force de quitter pour aller vers. Il est le refuge des sans refuge, l’incarnation d’une infinie puissance, stable et paisible. Je tiens par ma profondeur. Est-ce là que réside sa beauté ?

M’arrive maintenant la vision du monde d’en bas. Je sens la poussée des origines, reflet dans les tréfonds de la magnificence aérienne. Ses racines puisent loin au fond dans le noir et l’humide et plus elles s’enfoncent et plus la ramure monte la haut dans le ciel vers la chaleur et la lumière. Dans ce monde inversé, soutien du visible, vit tout un peuple rampant, coulant, grouillant, glissant, ces êtres aèrent, fertilisent, ameublissent l’humus nécessaire à la survie. Mon âme s’enracine et je porte mes pères et la force vitale de ma descendance, et je deviens canal, et jaillit de moi un chant de louange. J’ai trouvé ma mosquée, mon oratoire, mon temple, mon sanctuaire de Vishnou, ma synagogue. Est-ce là que réside sa beauté ?

Oui et non, la beauté est l’arbre, je le contemple, je fais partie de lui de l’anima mundi : l’âme du monde. La beauté m’enseigne.

Je m’incline devant le livre sacré de la nature.

Je me sens trinitaire : Terre, Âme, Société.

Texte de Sylvie Ravary

Groupe de Nantes

Mouvement Poursuivre

Bulletin de liaison du mouvement – juillet 2011- n°110 : « La beauté »

8 Réponses pour La beauté – Célébration de l’arbre en hiver – texte de Sylvie Ravary

  1. C’est très très très beau. No comments.
    Didier Thiellet Articles récents..Qu’est-ce que je désire réaliser avant de mourir.My Profile

  2. Bonjour Sinje,
    Ça fait du bien un peu de poésie sur un blog.
    Son écriture est puissante.
    hannah@methode Tipi Articles récents..Vivre en Thaïlande: quel Bouddha êtes-vous?My Profile

  3. Allô Sinje,

    Quel beau texte profond, tout comme les racines de cet arbre!

    J’imagine aussi sa beauté avec son feuillage en plein coeur de juillet.

    J’aimerais m’allonger dessous et profiter de sa fraîcheur!

    Amicalement,

    Bon weekend!

    Sco! 🙂
    Sco! Articles récents..Être ou ne pas être : voilà la questionMy Profile

    • Bonjour Sco!
      Oui c’est un bel arbre !
      Actuellement tout explose, les prunus en fleurs c’est magnifique !
      Bon WE à toi!
      @bientôt
      Sinje

  4. Bonjour, Sinje
    Cela fait un certain temps que je ne suis plus venu te voir.
    Ton blog est vraiment bien fourni en articles intéressants.
    Pour en revenir à l’arbre, je suis un passionné de nature et j’en apprécie tous les jours la beauté. Le texte sur l’arbre et sa beauté est très poétique !
    A bientôt
    Jacques (Bruxelles)
    Jacques (secret-beaute-interieure) Articles récents..Avancer vers une nouvelle vieMy Profile

    • Bonjour Jacques !
      Merci pour ta visite ! J’ai la chance de pouvoir être dans la nature tous les jours et chaque jours il y a d’autres choses à voir !
      Les arbres sont en pleine explosion de fleurs en ce moment – c’est magnifique !
      Belle journée
      Sinje

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge